Sabre des cuirassiers AN IX et XI

sabres des cuirassiers An IX et an xiII

sabres des cuirassiers An IX et an XIII

sabre des cuirassiers An IX

sabre des cuirassiers An IX

Sous la révolution, l'armement est disparate et de qualité variable, on fait feu de tous bois pour équiper à la hâte l'armée révolutionnaire. en 1801 ( An IX  ) le Général Gassendi est chargé de créer une uniformité dans l'armement. Pour la cavalerie et les dragons il s'agit de remplacer le modèle 1784 et ses variante de 1792 et 1796.

la monture an IX

Monture en laiton, calotte courte de forme ovale, garde à quatre branches dont trois avec fleurons, partie arrière du plateau légèrement recourbée. Branches à fleurons brasées sur la branche principale. Poignée de bois recouverte de basane avec filigrane torsadé. L'espace entre les spires de filigrane se réduit prés du plateau pour former une sorte de virole.

fourreau an IX

Fourreau en tôle de fer à bracelets plats bordés de deux traits gravés, dos du fourreau plat, sur ce modèle deux vis latérales maintiennent la cuvette. Il est possible de rencontrer des modèles avec une seul vis latérale. Le dard est en forme de lyre et peut-être poinçonné. Intérieur avec alaise de bois

la lame An IX

La lame est plate, à dos plat, pointe dans le prolongement du dos. longueur de 97,cm.

marquée sur le dos "Mfre nale du Klingenthal Couleux frères Entrprs".

les poinçons

Ce sabre présente de nombreux poinçons et a la particularité d’être poinçonné des deux cotés de la lame.

Nous pouvons distinguer des poinçons sur la branche principale, la lame, et le dard du fourreau.

Poinçons : 

J.J Mouton: inspecteur çivil de novembre 1793 à mars 1798

B.P.C Levavasseur, inspecteur de mars 1798 à septembre 1803

le sabre des cuirassiers An XIII

sabres des cuirassiers An XIII

En l'an XI du calendrier révolutionnaire ( septembre 1802 à septembre 1803 ) le modèle An IX est remis en question, en effet les retours d’expériences font état d'une lame trop lourde et d'un fourreau trop fragile. On modifie donc la lame pour la remplacer par une lame allégée à pans-creux et on renforce le fourreau par une tôle plus épaisse. Le tout rendant le modèle plus lourd mais plus solide. 

la monture AN XIII

La monture est presque identique à celle de l'An IX à l’exception de deux éléments facilement visible :

l'ajout d'une virole en laiton au bas de la fusée et la jonction des branches secondaires qui touchent la calotte ( renforcement de la branche).

fourreau An XiII

Fourreau en tôle épaisse, vis de maintien de cuvette latérale, dard en lyre.

Le fourreau sera produit de 1808 à 1817. Intérieur renforcé avec fut de bois.

la lame

La lame est à deux pans-creux identique aux lames de cavalerie de l'ancien régime 1779 et 1783. Dos plat avec pointe dans son prolongement, longueur de 97 cm.

Marquage sur le dos " mfture Imple du Klingenthal aout 1811 " 

an xIII et an ix cote à cote

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Bouvier Guy (lundi, 05 octobre 2020 20:01)

    Bonjour
    je decouvre votre dossier sur les sabres de cuirassier des mod An9 et An13 .
    je cherche le mod de l An9 , celui de votre presentation est il dispo a la vente !
    merci de vous lire cordialement .
    Bouvier Guy

  • #2

    Delgado (mardi, 06 octobre 2020 09:52)

    Bonjour,
    non il n'est pas à la vente, il fait partie de ma collection.
    cdt