SABRES DE L'ARTILLERIE 1816

SABRE DE L'ARTILLERIE 1816

En 1816,  un nouveau modèle de sabre destiné à remplacer le fameux sabre briquet fut adopté, ce denier rappelant trop l'empire. Un modèle décalqué sur l"ancien régime fut mis en service.

L'arme possède une monture monobloc à la romaine avec dix huit rangs d'écailles demi ronde et une fleur de lys gravée sur le pommeau . Le montage est assuré par trois rivet de fer.

La lame est en forme de feuille de sauge à deux tranchants et présente trois pans creux sur chaque face.

En 1817, la fabrication était assurée par Versailles et Klingenthal . A partir de 1831, la manufacture de Châtellerault aura l'exclusivité de la production .

En 1830 , le pommeau du sabre est limé et la fleur de lys disparaît. Un modèle au coq sera produit pour la monarchie de juillet ainsi qu'un aigle sous le second empire pour terminer par une version sans ornements qui sera produite pour la garde nationale.

Sur ces modèles les rivets sont factices et les écailles de la poignée sont à pans droit.

En 1847, un nouveau fourreau remplacera l'ancien, toujours à pontet. Il comporte deux rainures longitudinales.

 

fourreau sabre 1816 artillerie

Au dessus : fourreau premier modèle a couture médiane apparente.

 

En dessous : Fourreau en cuir comprimé , avec deux rainures longitudinales.

details de la bouterolle premier modèle au dessus .

 

En dessous bouterolle du fourreau à partir de 1847 ( Suppression du bourellet )

 

 

marquage fabrication de klingenthal

marquage fabrication de chatelrault

Écrire commentaire

Commentaires: 0